Le Raku

Lorsqu’il apparaît en France, vers 1880, ce mot japonais est traduit phonétiquement « RAKOU ».

Il désigne une céramique dont la naissance est liée, au développement d’un univers esthétique global, évoqué par le mot « WABI » : beauté de l’imperfection, de l’inachevé, de l’irrégularité et de l’incomplet. Défourné vers 1000°, la pièce subit un violent choc thermique, suivi d’un enfumage.

Chaque céramique est unique.

Raku émail

Raku nu

Top